Chasselas de France

Le Chasselas de France donne des vins vins appréciés pour leur fraîcheur et leur délacatesse. Ils présentent des notes aromatique plutôt neutres qui dépendent principalement du sol sur lequel ce cépage est cultivé. On retrouve dans les vins qu'il permet d'élaborer des arômes d'aubépine, de citron, de noisette et parfois de menthe et de miel.
Mathilde Bel - VDF

La couleur des vins

Blanc
Les arômes au nez
Citron
Fleurs blanches
Noisette

Le profil en bouche

Fruité et Sec

Douceur

Très sec

Rondeur

Très léger

Acidité

Acidité forte

Tanins

Aucun tanin

Alcool

Entre 11,5 - 13,5% vol.

L'encyclopédie

  • Origine

    Le Chasselas est un cépage très ancien connu dans le monde entier, il semble être originaire de de la région de Dijon ou de Suisse.

  • Arômes

    Le Chasselas est relativement neutre aromatiquement, ses qualités organoleptiques vont principalement dépendre du sol. Il donne des vins aux arômes d'aubépine, de citron, de noisette et de menthe.

  • Profil des vins

    Les vins obtenus à partir du Chasselas sont assez fins, ils sont appréciés pour leur fruité, leur fraîcheur et leur délicatesse.

  • Zones de culture

    Le Chasselas est cultivé dans la Vallée de la Loire, autour de Dijon, au Nord-Est de la France, en Savoie et dans le sud de la France.

  • Précocité

    Le Chasselas est un cépage précoce et sert de référence pour décrire celle des autres cépages. Il débourre au printemps, vers le 21 mars et arrive à maturité vers la mi-août.

  • Vigueur

    Le Chasselas est un cépage vigoureux, il peut être conduit aussi bien en taille courte ou longue.

  • Sols

    Le Chasselas s'accomode de sols calcaires, moyens à lourds. Il peut être assez sensible à la carence en magnésium surtout dans les sols riches en potassium.

  • Climat

    Les climats plus frais conviennent au Chasselas pour élaborer des vins fins, fruités aux notes florales. Cependant selon les conditions climatiques, il peut être sensible au millerandage.

  • Sensibilité

    Le Chasselas est peu attaqué par la pourriture grise et les acariens. Par contre, il se montre sensible vis-à-vis de l’oïdium, de l’excoriose et de l’eutypiose.

  • Utilisation

    Le Chasselas peut être utilisé comme raison de table et de cuve.

  • Caractéristiques ampélographiques

    Le Chasselas se reconnaît par l’extrémité du jeune rameau qui présente une densité faible à moyenne de poils couchés, à ses jeunes feuilles de couleur rougeâtre et ses rameaux herbacés qui portent des vrilles très longues. Ses feuilles adultes sont de couleur vert clair, de forme pentagonales et présentent cinq lobes avec un sinus pétiolaire peu ouvert. Les dents sont courtes à moyennes par rapport à leur largeur à la base, à côtés convexes, et à la face inférieure, ont une densité moyenne de poils dressés. les baies du Chasselas sont de forme arrondie.

  • Clones agréés en France

    Les trente-trois clones agréés de Chasselas (précisément Chasselas B) à vocation raisin de table portent les numéros 16, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 201, 303, 532, 887, 889, 890, 891, 1221, 1222 et 1234. Les trois clones agréés de Chasselas à vocation raisin de cuve portent les numéros 60, 110 et 158. Un conservatoire de plus de 100 clones a été planté en 2001 dans le vignoble de Moissac (Tarn-et-Garonne).