Cinsault de France

Le Cinsault de France charme par un registre aromatique fruité et tout en douceur. Ses arômes sont la framboise, la groseille, la grenade, la fraise et pivoine. Il est également l’essence des rosés d’été, fins et fruités !

Mathilde Bel - Liberté Créativité Qualité

La couleur des vins

Rouge
Rosé
Les arômes au nez
Framboise
Fraise
Cassis

Le profil en bouche

Fruité et Gourmand

Douceur

Sec

Rondeur

Moyennement léger

Acidité

Acidité moyenne

Tanins

Tanins peu présents

Alcool

Entre 11,5 - 13,5% vol.

Les vins qu'il donne

Le succès du Cinsault de France est du à son caractère fin et fruité, parfumé à la grenade, et surtout à un bel équilibre entre vivacité et rondeur. Sa robe varie de pétale de rose à saumon, en passant par corail et vermillon. Grace Kelly, qui incarnait le glamour sur la Riviera devait en déguster juste pour la sensation de liberté qu’il procure au soleil couchant. Aujourd’hui, les stars en herbes en raffolent aussi.

Les occasions

Le Cinsault de France est un cépage produisant des rosés magiques, car fruités, fins, luxuriants et précieux. Ces vins de lumière ni blancs ni rouges sont libres et se dégustent quand et comme on en a envie. En terrasse, au bord de la piscine, entre deux sessions de shopping ; mais aussi à table, à l’apéritif, en soirée ou en discothèque.

Les accords

Le Cinsault de France impressionne par son caractère polyvalent. C’est le complice de toute la cuisine méditerranéenne. De la ratatouille à la pizza frutti di mare, il va bien également avec l’agneau au romarin, les légumes marinés ou le poisson grillé. Inséparable de l’huile d’olive, le Cinsault de France est le plus bel exemple de rosé fin et fruité.

Principaux accords :

  • Pates et Riz viande ou volaille
  • Pizza et Tex Mex
  • Paella et Tapas
  • Cuisine Thai et Chinoise

Les médaillés

L'encyclopédie

  • Origine

    Selon toute vraisemblance, l’origine du Cinsault est méridionale, et plus particulièrement du littoral provençal.

  • Arômes

    Le Cinsault charme également par un registre aromatique fruité peu agressif et tout en douceur. Les principales notes sont celles de pêche, framboise, groseille, grenade, fraise et nectarine.

  • Profil des vins

    En limitant le rendement du Cinsault, les viticulteurs obtiennent de beaux vins de caractère, généreux, riches et luxuriants. Derrière une robe très brillante de pétale de rose, il déploie des notes fruitées. Le Cinsault est un vin à boire jeune pour tomber sous le charme. En bouche il est à la fois vif et ample. Associé au Grenache, il tempère sa force alcoolique. Associé au Carignan, il atténue son penchant pour l’amertume.

  • Zones de culture

    Il est cultivé comme cépage secondaire dans le Sud Est de la France, dans le Sud du bassin rhodanien, sur le littoral provençal et dans la plaine languedocienne. Il est également présent dans le massif Corse.

  • Précocité

    Cépage méditerranéen par excellence, il est considéré comme cépage tardif, qui nécessite ensoleillement et chaleur pour arriver à maturité complète. Celle-ci intervient 3 semaines après celle du Chasselas, cépage étalon. Le Cinsault est donc un cépage de 2ème période. Son débourrement, lui aussi, est tardif, puisqu’il s’opère généralement 9 jours après celui du Chasselas.

  • Vigueur

    Le Cinsault est un cépage fertile et productif, dont il faut impérativement contrôler le rendement pour obtenir des vins de grande qualité. Ceci est d’autant plus indispensable que le sol est lui aussi profond et fertile. Pourtant, le Cinsault est un cépage peu vigoureux, et ses bois ont un faible diamètre. Son port est retombant et il convient donc de le tailler bien court.

  • Sols

    Afin de réguler sa productivité et d’obtenir des vins de qualité, le Cinsault sera préférentiellement implanté sur terrain pauvre et sec. En revanche, les excès de calcaire peuvent perturber son métabolisme et provoquer une chlorose. Sur de bons sols peu fertiles (de schistes par exemple) et avec de faibles rendements, le Cinsault donne des vins fruités, agréables et souples et notamment d’excellents rosés, dont il est le cépage emblématique en zone méditerranéenne.

  • Climat

    Le Cinsault est un cépage méridional adapté aux terroirs chauds et très ensoleillés, et il résiste très bien à la sécheresse. Sa période de maturation, lente, le prédispose aux terroirs côtiers, où les cumuls de températures en fin de cycle sont élevés.

  • Sensibilité

    Le Cinsault est sensible aux maladies du bois (Esca, Eutypiose), aux acariens, aux vers de la grappe (Eudemis) et à la pourriture grise. Par contre, il se montre moyennement sensible à l’Oïdium.

  • Utilisation

    Raisin de cuve, il est principalement utilisé pour produire du vin. Ses raisins sont aussi sur les tables, sous le nom d’œillade.

  • Caractéristiques ampélographiques

    Le Cinsault se reconnaît à son jeune rameau, dont l’extrémité présente une forte densité de poils couchés. Ses feuilles adultes ont une forme orbiculaire à 5 lobes, avec un sinus pétiolaire assez profond à fond en V. Sur les lobes latéraux, les dents sont longues par rapport à leur largeur à la base, et ont un côté rectiligne. Parfois, elles ont un côté concave et un côté convexe. Le limbe est légèrement involuté, en particulier au niveau du lobe principal. Sur sa face inférieure, on retrouve une densité faible de poils couchés et une densité moyenne de poils dressés. Les Grappes de Cinsault sont grosses et ses baies sont de très grosse taille.

  • Clones agréés en France

    Les vingt et un clones agréés de Cinsault (précisément dénommé Cinsault N) portent les numéros 3, 4, 5, 67, 91, 92, 103, 104, 252, 253, 254, 255, 256, 257, 258, 259, 260, 261, 320, 321 et 322. Un conservatoire d’une centaine de clones a été implanté dans le vignoble des Côtes de Provence (Var) en 2006.

La carte de France

Le Cinsault est originaire du Sud Est de la France et se cultive sur toute la côte méditerranéenne, de Perpignan à Nice. La France est le premier producteur mondial de Cinsault.