Caladoc de France

Le Caladoc de France permet d’élaborer des vins corsés et typés présentant une couleur intense et une structure tannique intéressante (tanins à la fois assez souples, sans amertume mais présents). Il donne des vins structurés aux arômes d'épices, de fruits rouges et mûrs comme la framboise et parfois aux notes florales. Il se prête également à l’élaboration de vins rosés fruités et équilibrés.
Mathilde Bel - VDF

La couleur des vins

Rosé
Rouge
Les arômes au nez
Framboise
Fraise
Épices

Le profil en bouche

Fruité et Structuré

Douceur

Sec

Rondeur

Moyennement rond

Acidité

Acidité plutôt faible

Tanins

Tanins présents

Alcool

Entre 11,5 - 13,5% vol.

L'encyclopédie

  • Origine

    Cette variété a été obtenue en 1958 par l’INRA en croisant le Grenache et le Cot.

  • Arômes

    Le Caladoc donne des vins structurés aux arômes d'épices, de fruits rouges et mûrs comme la framboise et parfois aux notes florales.

  • Profil des vins

    Le Caladoc permet d’élaborer des vins corsés et typés présentant une couleur intense et une structure tannique intéressante (tanins à la fois assez souples, sans amertume mais présents). Il se prête également à l’élaboration de vins rosés fruités et équilibrés.

  • Zones de culture

    Le Caladoc est essentiellement présent en France dans la région d'Avignon et dans le sud de la France.

  • Précocité

    Le Caladoc est un cépage relativement tardif. Il débourre en effet 5 jours après le cépage de référence, le Chasselas, et parvient à complète maturité 3 semaines et demie à 4 semaine après lui, ce qui en fait une variété de 2ème époque.

  • Vigueur

    Le Caladoc possède une vigueur moyenne. Il peut être taillé court et conduit en gobelet. Sa production est régulière et il n’est pas sujet à la coulure.

  • Sols

    Le Caladoc affectionne les terres moyennement riches, il faut éviter de le planter sur des sols trop fertiles.

  • Climat

    Le Caladoc est un cépage qui supporte bien la sécheresse.

  • Sensibilité

    Le Caladoc résiste bien à la pourriture grise et il est peu sensible à l’oïdium.

  • Utilisation

    Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin.

  • Caractéristiques ampélographiques

    Le Caladoc se reconnaît à l’extrémité du jeune rameau qui présente une densité de poils couchés moyenne, ses jeunes feuilles de couleur verte. Il présente des rameaux herbacés avec des entre-noeuds de couleur verte. Ses feuilles adultes possèdent trois lobes avec un sinus pétiolaire ouvert en U, des dents petites, longues par rapport à leur largeur à la base et à côtés rectilignes. Les nervures n'ont pas de pigmentation anthocyanique. Le limbe est faiblement ondulé et, à la face inférieure, présente une très faible densité de poils couchés. Les baies du Caladoc sont de forme légèrement elliptique et possèdent des taches particulières (des ponctuations) sur la pruine.

  • Clones agréés en France

    Le seul clone agréé du Caladoc (précisément Caladoc N) porte le numéro 724.