Duras de France

Le Duras de Fracnce donne des vins aux arômes de fruits rouges comme le cassis, la groseille ou encore la cerise et aux notes poivrées. Il permet d'élaborer des vins rouges fruités, chaleureux, de couleur soutenue et aux tannins fins.
Mathilde Bel - Liberté Créativité Qualité

La couleur des vins

Rouge
Les arômes au nez
Cassis
Cerise
Épices

Le profil en bouche

Épicé et Structuré

Douceur

Sec

Rondeur

Moyennement rond

Acidité

Acidité plutôt faible

Tanins

Tanins présents

Alcool

Entre 13,5 - 15% vol.

L'encyclopédie

  • Origine

    Le Duras est originaire de la région de Toulouse. D'après des analyses génétiques, il serait issu d'un croisement entre le Savagnin et le Tressot.

  • Arômes

    Le Duras donne des vins aux arômes de fruits rouges comme le cassis, la groseille ou encore la cerise et aux notes poivrées.

  • Profil des vins

    Le Duras donne des vins rouges fruités, chaleureux, de couleur soutenue et aux tannins fins.

  • Zones de culture

    Le Duras est principalement cultivé dans le Sud-Ouest de la France. En constante progression, sa surface de production atteint aujourd’hui plus d’un millier d’hectares.

  • Précocité

    Le Duras est un cépage moyennement précoce, il débourre 5 jours après le Chasselas et arrive à maturité 3 semaines après ce dernier, cépage de référence ce qui en fait une variété de 2ème époque.

  • Vigueur

    Ce cépage présente une bonne vigueur. Fertile, il doit être conduit de préférence en taille courte. Les bois de Duras sont durs et son port est érigé.

  • Sols

    Ce cépage affectionne particulièrement les sols bien exposés, pauvres, sableux et calcaires. Les sols argileux augmentent l'acidité des vins qu'il donne.

  • Climat

    Une belle exposition au soleil est importante pour la bonne maturité du Duras.

  • Sensibilité

    Le Duras est assez sensible à l’excoriose, à l’oïdium, aux acariens (surtout au printemps) et à l’eutypiose.

  • Utilisation

    Le Duras est un raisin de cuve il n'est utilisé que pour produire du vin.

  • Caractéristiques ampélographiques

    Le Duras se reconnaît à l’extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés et à ses jeunes feuilles de couleur jaune. Ses feuilles adultes sont orbiculaires et comptent cinq, sept ou neuf lobes, avec des sinus latéraux très profonds, à fond en U et qui présentent assez fréquemment une dent au fond. Avec un sinus pétiolaire à fond parfois limité par la nervure d’un côté près du point pétiolaire, la pigmentation anthocyanique des nervures est moyenne. Il possède un limbe tourmenté, révoluté, et à la face inférieure, une densité faible de poils couchés et dressés. Ses baies sont de forme arrondie.

  • Clones agréés en France

    Les quatre clones agréés de Duras (précisément Duras N) portent les numéros 554, 555, 627 et 654. Plus de 120 clones sont conservés depuis 1998 dans le vignoble de Gaillac (Tarn).