Grenache Blanc de France

Les vins issus du Grenache Blanc se caractérisent essentiellement par des arômes de fenouil et d’aneth, et de melon, ou encore de nectarine blanche. S’il sert pour l’élaboration des vins doux naturels, le Grenache Blanc permet aussi d’obtenir des vins blancs secs intéressants et chaleureux.
Cépages de France

La couleur des vins

Blanc
Les arômes au nez
Nectarine
Melon
Aneth

Le profil en bouche

Fruité et Gourmand

Douceur

Très sec

Rondeur

Moyennement rond

Acidité

Acidité plutôt faible

Tanins

Aucun tanin

Alcool

Entre 13,5 - 15% vol.

L'encyclopédie

  • Origine

    Le Grenache Blanc est une mutation blanche du Grenache Noir. C’est un cépage d’origine espagnole (Garnacha Blanca) et plus précisément des provinces de Barcelone et de Tarragone. Au cours du Moyen-âge, la domination aragonaise et l’expansion de ce royaume vers la plaine roussillonnaise, le littoral provençal et la Sardaigne, ont favorisé la migration de ce cépage sur les bords de la méditerranée française, où il est devenu l'un des principaux cépages utilisés pour la production de vins blancs.

  • Arômes

    Les vins issus du Grenache Blanc se caractérisent essentiellement par des arômes de fenouil et d’aneth, et de melon, ou encore de nectarine blanche. Destinés à être bus jeunes en raison de leur tendance à l’oxydation, ils ont un potentiel de garde faible.

  • Profil des vins

    Le potentiel d’accumulation des sucres du Grenache Blanc est élevé. S’il sert pour l’élaboration des vins doux naturels, le Grenache Blanc permet aussi d’obtenir des vins blancs secs intéressants et chaleureux, longs en bouche ; ils possèdent du gras et de l’ampleur mais manquant parfois un peu d’acidité. Il convient de corriger ce défaut en limitant le rendement, ce qui est facile compte tenu de la sécheresse fréquente qui sévit en été sur la côte méditerranéenne française.

  • Zones de culture

    Le Grenache Blanc est un cépage méditerranéen et se trouve en France exclusivement sur les bords de la côte méditerranéenne, de Perpignan à Nice, ainsi que dans le massif Corse. Dès que le climat méditerranéen s’estompe, il ne parvient pas à maturité. Après avoir chuté dans les années 2000, les surfaces de Grenache Blanc sont de nouveau en légère progression.

  • Précocité

    Le Grenache débourre relativement précocement, à peine 4 jours après le Chasselas, cépage étalon, mais parvient bien plus tard que lui à maturité. Avec un décalage de 3 semaines et demie après lui, le Grenache Blanc est un cépage de maturité tardive, et appartient au groupe des cépages de 2ème époque.

  • Vigueur

    Le Grenache Blanc, connu pour la puissance de ses souches tourmentées, est un cépage très vigoureux, et a un port érigé qui résiste bien aux vents violents de la côte méditerranéenne française, les Mistral et Tramontane. Il convient de lui donner une taille courte, souvent en gobelet ou cordon. Le Grenache Blanc donne ses meilleurs résultats à faible rendement, ce qui est souvent le cas en zone méditerranéenne, où la sécheresse et les sols maigres limitent naturellement sa productivité. L’acidité est généralement faible. Le potentiel alcoolique du Grenache blanc permet aussi d’obtenir des vins doux naturels de grande qualité à condition de l’implanter sur des terroirs qualitatifs, et de maîtriser parfaitement le rendement.

  • Sols

    Le Grenache Blanc se montre bien adapté aux terrains légèrement acides, graveleux, caillouteux, chauds et à forte réverbération, qui lui permettent une longue et bonne période de maturation. Les sols très calcaires et au pH basique lui conviennent moins bien.

  • Climat

    Sa grande tardivité le prédispose uniquement aux zones méditerranéennes strictes, où l’ensoleillement et le cumul de chaleur est assuré sur une période longue, en particulier au moment de sa maturation, en fin d'été. Dès que les influences continentales ou océaniques se font sentir, il mûrit moins bien. C’est pourquoi on le trouve en France exclusivement au bord de la Méditerranée qui coïncide avec une zone ventée peu sujette à la pourriture grise, à laquelle il est très sensible par ailleurs.

  • Sensibilité

    Le Grenache blanc B est très sensible à la pourriture grise, à l’excoriose, au Mildiou et aux maladies bactériennes. Par contre, il est peu attaqué par l’Oïdium, les cicadelles des grillures et les acariens.

  • Utilisation

    Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin, dont les vins doux naturels.

  • Caractéristiques ampélographiques

    Comme pour le Grenache Noir, les jeunes feuilles du Grenache Blanc présentent une belle couleur verte et brillante, tandis que les sarments se distinguent par leur couleur jaune. A la différence du Grenache Noir, les capuchons floraux du Grenache Blanc sont entièrement de couleur verte alors qu’ils présentent une pigmentation anthocyanique pour le Grenache Noir. Les rameaux de Grenache ont des entre-nœuds de couleur verte, et l’extrémité des jeunes rameaux présente une faible densité de poils couchés. Les feuilles adultes ont des dents à côtés rectilignes, une pigmentation anthocyanique des pétioles et des nervures nulle, et le limbe est lisse et très tourmenté. Sa face inférieure présente une densité nulle ou très faible de poils couchés et de poils dressés. Les grappes de Grenache Blanc sont grosses et les baies moyennes. Elles ont, à maturité, une couleur vert jaune.

  • Clones agréés en France

    Les deux clones agréés de Grenache Blanc B portent les numéros 141 et 143.