Riesling de France

Le Riesling de France présente une diversité aromatique très spécifique, ses arômes fruités de citron ou d’abricot sec se combinent souvent des notes de tilleul et même d’épices. Le Riesling permet d’élaborer des vins blancs secs de grande qualité, très aromatiques, vifs et élégants. Il peut aussi donner de grands vins liquoreux.
Mathilde Bel - VDF

La couleur des vins

Blanc
Les arômes au nez
Citron
Abricot sec
Fleurs blanches

Le profil en bouche

Fruité et Sec

Douceur

Moyennement sec

Rondeur

Très léger

Acidité

Très forte acidité

Tanins

Aucun tanin

Alcool

En-dessous de 10% vol.

L'encyclopédie

  • Origine

    Ce cépage vraisemblablement originaire des bords du Rhin, est d’après les analyses génétiques publiées, un descendant probable du Gouais Blanc, qui est l'ancêtre de nombreux cépages français tels que le Chardonnay.

  • Arômes

    Le Riesling présente une diversité aromatique très spécifique. Aux arômes fruités de citron ou d’abricot sec, se combinent souvent des notes de tilleul, de fumé, de terreau, et même d’épices.

  • Profil des vins

    Le Riesling permet d’élaborer des vins blancs secs de grande qualité, très aromatiques, vifs et élégants. Ces vins sont marqués par une structure acide importante. Par conséquent, ils peuvent se conserver quelques années, et voir leur bouquet évoluer lentement vers des arômes de «pétrole» ou de kérosène très recherchés. Le Riesling, en surmaturité ou en présence de pourriture noble, peut aussi donner de grands vins liquoreux.

  • Zones de culture

    En dehors de quelques plantations dans la plaine languedocienne, le Riesling est quasi exclusivement planté sur les contreforts alsaciens du massif vosgien.

  • Précocité

    Le Riesling est un cépage relativement tardif au débourrement puisque ce stade intervient 5 jours après celui du Chasselas, cépage de référence ; en revanche, sa maturité est bien plus tardive, puisqu’elle est obtenue généralement 3 semaines après celle du Chasselas. Le Riesling est donc un cépage de 2ème époque.

  • Vigueur

    Fertile et vigoureux, le Riesling est peu sensible aux gelées de printemps puisqu’il ne débourre pas très tôt. En cas de gel tardif, sa remise à fruit est bonne. Ce cépage doit être taillé long et palissé. Il est un peu sensible au phénomène de dessèchement de la rafle.

  • Sols

    Ses terrains de prédilection peuvent être variés avec des proportions fortes de calcaire ou de granit ; mais les schistes et les ardoises sont certainement les roches qui permettent l’obtention de vins riches, puissants et au registre aromatique intense. Tant que les sols sont bien exposés et bien drainés, le Riesling parviendra à maturité et donnera des vins de grande qualité ; et ceci d’autant plus que les rendements de ce cépage vigoureux seront limités.

  • Climat

    Le Riesling résiste bien aux froids rigoureux de l’hiver, et apprécie les climats frais et continentaux. C’est certainement le cépage le plus septentrional cultivé à large échelle. Mais pour donner ses meilleurs résultats, il a besoin d’une période de maturation longue, en condition d’ensoleillement important et si possible avec un régime de précipitations faible.

  • Sensibilité

    Le Riesling est sensible à la pourriture grise, à l’Anthracnose et aux vers de la grappe. Sous certaines conditions, les attaques de pourriture grise sur les pédoncules peuvent conduire à des chutes précoces de raisins.

  • Utilisation

    Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin, avec une aptitude digne d’être saluée pour ses vins moelleux et liquoreux.

  • Caractéristiques ampélographiques

    Le Riesling se reconnaît à ses petites grappes et ses baies, qui ont une forme légèrement aplatie. Mais on l’identifie aussi aux rameaux de l’année, qui présentent des entre-nœuds de couleur rouge ou à stries rouges. A l’extrémité du jeune rameau, on peut noter une forte densité de poils couchés. Les jeunes feuilles de Riesling, quant à elles, sont de couleur jaune à plages légèrement bronzées, tandis que les feuilles adultes ont une forme orbiculaires à cinq (ou sept) lobes, dont le sinus pétiolaire présente des lobes chevauchants. Les sinus latéraux sont profonds et ont une base en U. Le limbe affiche des dents moyennes à côtés convexes ou rectilignes. En outre, la pigmentation anthocyanique des nervures est faible à moyenne, et le limbe est légèrement gaufré. Sur sa face inférieure, la densité de poils dressés est moyenne et la densité de poils couchés faible.

  • Clones agréés en France

    Les trois clones agréés de Riesling (précisément dénommé Riesling B) portent les numéros 49, 1089 et 1091. Près de 190 clones ont été installés dans un conservatoire en Alsace en 1997.