Crabe, betterave et pamplemousse en aspic

Préparation
20min
Cuisson
5min
Difficulté
Coût
Pour 4 personnes
  • 2 betteraves cuites
  • 2 pamplemousses roses
  • 400 g de chair de crabe
  • 1 sachet de gelée
  • Sel
  • Poivre du moulin
  • Nettoyer et couper en petits dés les betteraves.

    Peler les pamplemousses à vif et les couper en dés.

    Préparer la gelée comme il est indiqué sur le sachet , laisser refroidir.

    Dans des verrines, déposer successivement une couche de betterave, une couche de chair de crabe et terminer avec le pamplemousse.

    Remplir les verres de gelée.

    Mettre au réfrigérateur pour 2 h afin que la gelée prenne.

    Servir frais.

    L'accord parfait

    En savoir plus sur ce cépage

    Viognier de France

    Avec équilibre et plénitude, le Viognier exprime la perfection sur terre. En blanc, c’est le cépage le plus opulent et le plus en vogue. Il épouse le style de notre époque, grâce un équilibre parfait et inespéré de suavité, de vivacité et de grande intensité aromatique. L’accord parfait : le sushi au tartare de thon. Poisson préparé comme une viande, le thon en sushi est l’exemple type des mets difficiles que le Viognier dompte facilement. Son onctuosité enrobe le poisson cru, et sa force aromatique équilibre celle de la marinade au soja ou au sésame. Un accord simple, mais sophistiqué et très tendance. Le complice des saveurs puissantes et contraires. La preuve : sur l’aspic de crabe, betterave rouge et pamplemousse rose, le Viognier tient tête à la douce amertume du pamplemousse grâce à sa fraîcheur, et la combine délicieusement avec la sucrosité végétale de la betterave ; le crabe joue évidemment le rôle d’intermédiaire complice.

    Que boire avec ?

    Quand la nouvelle vague des artistes de la French Touch interprètent VDF sur les réseaux sociaux