Chenin de France

Le Chenin de France donne selon les conditions de culture et selon son implantation des vins effervescents ou des vins secs, et même des vins liquoreux. Les vins obtenus sont toujours élégants, et généralement assez vifs.

Mathilde Bel - Liberté Créativité Qualité

La couleur des vins

Blanc
Les arômes au nez
Coing
Miel
Fleurs blanches

Le profil en bouche

Floral et Sec

Douceur

Sec

Rondeur

Moyennement léger

Acidité

Acidité forte

Tanins

Aucun tanin

Alcool

Entre 11,5 - 13,5% vol.

Les vins qu'il donne

Le Chenin de France se distingue par son élégance naturelle. Contrairement à d’autres, il affiche toujours une belle vivacité en bouche, ce qui lui donne un style désaltérant, gai, très sec et plein de fougue. C’est assurément un cépage à découvrir.

Les occasions

Avec le Chenin de France, place aux ambiances stylées et non conformistes. De même qu’il accompagne les cuisines ‘tendance’ dans une mise en scène chic et sophistiquée, le Chenin est le vin des cultures entremêlées, de la cuisine fusion et des repas multiculturels. Il va aussi bien au bar d’un musée d’art contemporain que dans un bon restaurant de sushi. C’est le vin des gens ouverts sur le monde.

Les accords

Le Chenin de France étonne par sa puissance. Sa vivacité, son croquant fruité et sa longueur en bouche lui donnent un style unique, riche et apprécié. Sa force lui permet de résister et d’amadouer les cuisines épicées, notamment la cuisine thaïe et indienne. Les poissons et fruits de mer forts en goût comme les gambas ou les rougets, lui disent tous merci.

Principaux accords :

  • Légumes en salade, Ratatouille et Antipasti
  • Poisson et Fruits de Mer crus ou grillés
  • Pates et Riz sauce crème
  • Fromages de Chèvre

Les médaillés

L'encyclopédie

  • Origine

    Le Chenin est originaire des bords de Loire et plus vraisemblablement de la région d'Angers.

  • Arômes

    Le Chenin est réputé pour ses expressions minérales de craie et de silex, fréquemment rencontrées dans la vallée de la Loire. Plus généralement, il présente des arômes de poire et de coing mûrs lorsqu’il est jeune, épaulés par des touches de miel d’acacia, de fruits confits, et de citron. Parfois, des notes épicées de gingembre ou de tilleul accompagnent la dégustation.

  • Profil des vins

    Ce cépage peut donner selon les conditions de culture et selon les sols (calcaires, schistes) soit des vins effervescents ou des vins secs, et même des vins liquoreux. Mais le potentiel d’acidité est toujours important et les vins obtenus sont toujours élégants, et généralement assez vifs. Le potentiel de vieillissement est important, notamment en raison d’une structure acide marquée.

  • Zones de culture

    En France, le Chenin est planté essentiellement sur les bords de la Loire, principalement dans les régions d’Anjou et de Touraine. Il a aussi été introduit, plus récemment, dans la plaine languedocienne, mais les surfaces y sont encore anecdotiques.

  • Précocité

    Le Chenin est un cépage relativement précoce au débourrement, puisqu’il a 1 jour d’avance sur le Chasselas, cépage étalon. En revanche, pour sa maturité, il est relativement tardif, puisqu'il nécessite 3 semaines à 3 semaines et demi de plus que le Chasselas pour atteindre sa pleine maturité.

  • Vigueur

    Très vigoureux, le Chenin est aussi un cépage fertile, qui peut produire beaucoup si les sols sont très riches. Mais en cas de gelée printanière, les bourgeons secondaires ont une fertilité réduite.

  • Sols

    Le type de sol donne des expressions très différentes au Chenin, qui montre alors des visages très diversifiés. Les sables donnent des vins légers et charmants, à boire dans leur jeunesse. Les argiles et les argiles calcaires donnent des vins plus amples et intenses, avec beaucoup de volume, tandis que les sols calcaires lui confèrent une touche minérale et plus d’acidité.

  • Climat

    Le Chenin est, comme le Chardonnay, un cépage assez adaptable. Toutefois, il préfère les zones fraîches à la limite nord de son aire de culture. C’est dans ces conditions fraîches qu’il présentera son meilleur profil, comme dans le Val de Loire par exemple.

  • Sensibilité

    Le Chenin est particulièrement sensible à la pourriture grise, à l’Oïdium et aux maladies du bois (Eutypiose et Esca). Il résiste mieux en revanche au Mildiou, au Black Rot et à l’Anthracnose.

  • Utilisation

    Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin.

  • Caractéristiques ampélographiques

    Le Chenin se reconnaît à ses jeunes rameaux présentant une forte densité de poils couchés, mais aussi à ses jeunes feuilles à plages bronzées. Les feuilles adultes du Chenin ont trois à cinq lobes très dessinés, avec un sinus pétiolaire peu ouvert, voire à lobes légèrement chevauchants. Sur les lobes latéraux, les dents sont de taille moyenne, à côté convexe, et les nervures ont une forte coloration anthocyanique de couleur rouge. Le limbe est assez bullé et présente, sur la face inférieure, une densité moyenne de poils couchés. Les grappes du Chenin sont de taille moyenne à grosse, et les baies sont petites à moyennes, et rondes.

  • Clones agréés en France

    Les huit clones agréés de Chenin (précisément dénommé Chenin B) portent les numéros 220, 278, 416, 417, 624, 880, 982 et 1018. Plus de 200 clones sont installés dans un conservatoire du vignoble de l’Anjou depuis 1996.

La carte de France

Le Chenin est originaire des bords de Loire, entre Nantes et Orléans. La France est le deuxième producteur mondial de Chenin, après l’Afrique du Sud.